La photographie d’art

portrit 2La photographie d’art reste relativement subjective. Une telle photographie peut capter le regard, le guider, l’amener à parcourir des lignes de forces pour découvrir des détails, des éléments. Elle peut faire ressentir une ambiance, susciter une émotion, intriguer, provoquer imagination et émotion.

La symphonie des maisons sur le canal 60x90

« La symphonie des maisons sur la canal » – Amsterdam

Ainsi « La symphonie des maisons sur le canal » : l’angle choisi pour la prise de vue m’a permis d’aligner trois maisons qui semblent en mouvement de balancier comme le seraient des saxophonistes face à une autre maison qui jouerait le rôle de chef d’orchestre : et la scène prend vie sur les canaux d’Amsterdam !

Le photographe partage un regard unique sur une scène, il saisit un instant, un sentiment. Il m’arrive de faire de belles photos, de voir dans le viseur le cadrage idéal, mais soudain je ressens une émotion, et là je sais que cette belle photo devient une photographie d’art ! A une condition toutefois : réussir à capter cette émotion pour la partager !

Une photographie d’art si elle est originale doit aussi conserver son unicité : les tirages doivent être limités à trente exemplaires, numérotés, signés de l’artiste et délivrées avec un certificat d’authenticité comportant le numéro de SIRET. En parcourant les « WEB galeries » vous découvrirez que toutes ne respectent pas l’ensemble de ces règles, en particulier sur le nombre limité de tirages.